Fix sur toutes les page

zetchi 3

Le nouveau président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, s’est engagé à recruter une grosse pointure pour la sélection nationale avec comme objectif le sacre final à la CAN 2019 au Cameroun. Même le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould-Ali, a exhorté les nouveaux responsables de la FAF à engager un entraîneur capable de redorer le blason des Verts qui restent sur une série de trois nuls et deux défaites toutes compétitions confondues. Tout le monde se demande comment Zetchi et consorts vont faire pour payer ce sélectionneur national d’envergure.

Le nouveau patron de la FAF a fait savoir que la grosse cagnotte laissée par son prédécesseur, Mohamed Raouraoua, (près de 800 milliards de centimes dont 500 milliards prêtés à l’État dans le cadre de l’emprunt obligataire) va servir au développement du football national et à la réalisation des quatre centres techniques régionaux. D’où va-t-il alors puiser les ressources financières pour payer le futur driver de l’EN et son staff ? Les trois hommes d’affaires qui ont pris les destinées de la FAF, à savoir Zetchi, Haddad et Ould Zemirli, iront-ils jusqu’à mettre la main à la poche pour s’offrir ce sélectionneur d’envergure ? Vont-ils trouver de nouveaux sponsors grâce à leurs connaissances et relations personnelles ? Tant de questions qui taraudent les esprits avant la première réunion du nouveau Bureau fédéral de la FAF.




Dans article au dessus de vos réactions

Vos réactions