Fix sur toutes les page

Une vingtaine de blessés ont été enregistrés après les incidents survenus à la fin du match entre le MO Béjaïa et l’USM Alger, selon la Protection Civile. Plusieurs supporters mobistes ont envahi le terrain et la tribune officielle du stade de l’Unité Maghrébine pour s’en prendre aux dirigeants du club et aux forces de l’ordre.

Des jeunes en furie, armés de barres de fer arrachées sur la clôture du stade ont laissé exploser leur colère sur le terrain et en dehors du stade, obligeant le service d’ordre à intervenir en usant de gaz lacrymogènes, d’après l’APS.

L’USM Alger a fait savoir sur son site officiel que certains policiers blessés ont été soignés par le staff médical du club et que « les joueurs usmistes ont échappé au lynchage, lorsque une centaine de supporters mobistes, aidés par de faux stadiers ont essayé d’agresser la délégation usmiste, notamment dans le tunnel ». La direction usmiste a tenu à remercier « les services de sécurité qui ont évité la catastrophe aux joueurs ».




Dans article au dessus de vos réactions

Vos réactions