Fix sur toutes les page

mca1

Si le ministère de la Jeunesse et des Sports a vite réagi au scandale provoqué à Accra par le joueur et l’entraîneur du MC Alger, Abdelmalek Mokdad et Kamel Mouassa respectivement, les deux instances du football national, la FAF et la LFP, se sont murées dans un silence complice.

    | LIRE AUSSILigue 1 : joueurs professionnels ou délinquants ?

La FAF et la LFP n’ont même pas condamné cet acte qui a terni l’image du football algérien, alors que d’aucuns s’attendaient à ce que la commission de discipline de la Ligue se saisisse du dossier et convoque Mouassa et Mokdad pour s’expliquer sur leur mauvais comportement en terre ghanéenne. La commission de Hamid Haddadj n’a soufflé mot dans son dernier communiqué sur cette affaire qui continue à défrayer la chronique. Seul le gardien de but du MCA, l’incorrigible Faouzi Chaouchi, est convoqué pour s’expliquer sur son comportement anti-sportif lors du dernier derby algérois contre le NAHD.

    | LIRE AUSSI : VIDÉO. MCA : échange de coups entre l’entraîneur Mouassa et un joueur




Dans article au dessus de vos réactions

Vos réactions