Fix sur toutes les page

RYAD MAHREZ

Le nouveau Ballon d’Or africain, Riyad Mahrez, regrette que la phase finale de la CAN se joue en plein saison contrairement à la Coupe du Monde et à l’Euro qui se déroulent en fin de saison. « C’est difficile de jouer la CAN au milieu de la saison. Vous devez vous concentrer sur le championnat et aller par la suite en Afrique avant de retourner dans son club et de se concentrer à nouveau sur le championnat », a confié Mahrez à Sky Sports.

Le climat est l’autre appréhension du nouveau meilleur joueur africain. « Le climat en Afrique n’est pas le même non plus. C’est une question d’adaptation. Nous sommes des footballeurs et nous devons s’y adapter », a expliqué la coqueluche des Verts et des Foxes, qui s’attend à une CAN délicate au Gabon. « On a hérité d’un groupe difficile. En Afrique, il y a beaucoup de bonnes équipes. On sait ce qui nous attend au Gabon », précise l’enfant de Beni Snous, avide de gagner cette CAN pour son père, mort à l’âge de 54 ans d’une maladie cardiaque. « Mon père est enterré dans le cimetière de Beni Snous que je visite régulièrement. Ce serait bien de gagner cette CAN pour mon père qui voulait que je joue pour l’Algérie », a-t-il confié.




Dans article au dessus de vos réactions

Vos réactions