Fix sur toutes les page

raouraoua

Très affecté par les attaques du ministre la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, et la campagne médiatique orchestrée contre sa personne après l’élimination prématurée des Verts à la CAN 2017, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, ne devrait pas briguer un troisième mandat.

Raouraoua a confié aux membres du Bureau fédéral qui s’est réuni ce samedi au Centre technique national de Sidi Moussa, qu’il n’a guère l’intention de rester à la tête de la FAF après ce qu’il a enduré ces derniers temps. À moins que ce soit une stratégie de sa part, pour mieux rebondir. Son mandat va expirer officiellement le 27 février prochain où il va présenter ses derniers bilans devant l’AG qui aura à élire les membres de la commission électorale. Cette commission aura à recueillir les candidatures et à organiser l’AG élective programmée pour le 20 mars prochain au CTN de Sidi Moussa. Pour le moment, seul le président du Paradou AC, Kheireddine Zetchi, a affiché son désir de postuler à la présidence de la FAF. L’on parle aussi de deux autres candidats, Rachid Marif et Réda Abdouche.




Dans article au dessus de vos réactions

Vos réactions