Fix sur toutes les page

équipe nationale

Kheireddine Zetchi, le patron de la FAF, s’est engagé à recruter un nouveau sélectionneur dans les 20 jours à venir au plus tard. Un coach étranger qui chapeautera les équipes A et A’, selon lui.

« Le Bureau fédéral et moi allons choisir un nouveau sélectionneur national après notre première  réunion prévue dans les tout prochains jours. Nous avons déjà des noms d’entraîneurs qui nous ont été proposés, mais nous allons faire en sorte d’opter pour celui qui répond à la philosophie du jeu algérien », a-t-il déclaré lors de la conférence de presse qu’il a animée, hier, aussitôt après son élection à la tête de la FAF.

Cependant, le nouveau coach des Verts devra « travailler à plein temps en Algérie », comme l’exige Zetchi. « Celui-ci doit être constamment en Algérie et faire des stages mensuels pour les joueurs locaux qui seront renforcés par les meilleurs éléments évoluant à l’étranger lors des dates FIFA », a-t-il ajouté.

Le profil étant dégagé, Zetchi et son équipe devront « éplucher » les CV des techniciens qui ont proposé leurs services. À  moins que le nouvel homme fort de la Fédération n’actionne ses contacts espagnols pour porter son choix sur un coach ibérique.

Zetchi est en effet connu pour avoir des liens étroits avec les dirigeants de Villarreal, club de la Liga. D’ailleurs, le coach actuel du Paradou est un Espagnol, Josep Maria Nogués qui a réussi à faire accéder le club en Ligue 1, alors qu’il reste cinq journées de championnat à disputer.

Il n’est pas à écarter, donc, que le futur entraîneur des Verts soit Espagnol.

Cela dit, ce qui urge en ce moment est le recrutement d’un sélectionneur pour mettre fin à cette situation de vacance qui pénalise grandement l’équipe nationale.




Dans article au dessus de vos réactions

Vos réactions