Fix sur toutes les page

gabon-stade

À quelques jours du coup d’envoi de la CAN 2017, les opposants au président gabonais, Ali Bongo, reviennent à la charge et lancent un nouvel appel au boycott de la compétition. Des militants de la société civile ont appelé ce lundi les citoyens à rester chez eux et à ne pas se rendre aux stades pour suivre les matches de la CAN.

« La plateforme nationale de la société civile gabonaise appelle solennellement le peuple à un boycott actif de la CAN-2017 par tous les moyens appropriés, pacifiques et non violents, au nom de la liberté d’expression, de la vérité des urnes, de la souveraineté du peuple et du respect dû à nos martyres », ont affirmé ces militants dans une conférence de presse animée ce lundi à Libreville, d’après la BBC.

À l’occasion du nouvel an, le président Ali Bongo, dont la réélection est toujours contestée par l’opposition, a appelé son peuple à réserver un accueil chaleureux aux hôtes de son pays et à contribuer à la réussite de la CAN.




Dans article au dessus de vos réactions

Vos réactions