Fix sur toutes les page

bein sport

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, a décidé de rouvrir le dossier des droits TV des compétitions africaines. Ces droits ont été cédés par son prédécesseur Issa Hayatou à Sport Five, une filiale du Groupe Lagardère jusqu’en 2028, alors qu’il était en fin de mandat. Ce Groupe a vendu ces droits à beIN SPORTS qui a exigé des montants exorbitants aux pays nord africains notamment lors de la CAN 2017, pour leur rétrocéder les droits. Ces pays n’ont pu les racheter privant leurs citoyens de suivre la compétition sur leurs chaînes nationales.

« C’était déjà l’objet de discussions avancées lors du sommet de l’union africaine qui s’est déroulé à Addis-Abeba. Nous allons discuter avec les sponsors et nous verrons ensemble une solution. Il y a toujours une manière pour mettre en avant l’intérêt du football africain », a déclaré Ahmad Ahmad au cours d’une conférence de presse animée hier à Marrakech, au Maroc, premier pays qu’il visite depuis son élection à la tête de la CAF.

Le successeur de Hayatou compte sur l’aide de toutes les stars du football africain dans sa mission. « Il faut rassembler tout le monde. Nous allons ouvrir la porte de la CAF aux stars africaines du football. D’ici peu, ces stars vont revenir à la maison du football africain pour voir ensemble ce qu’ils peuvent nous apporter », a-t-il annoncé, tout en réaffirmant son soutien à la candidature marocaine pour l’organisation de la Coupe du Monde en 2026.

« Le Maroc pourra organiser la Coupe du monde comme ce qui a été fait en Afrique du Sud en 2010 », a affirmé le nouveau président de la CAF. Celui de la Fifa, Gianni Infantino, avait lui aussi déclaré que le Maroc était « en mesure d’accueillir la Coupe du monde de football eu égard à ses infrastructures et sa capacité organisationnelle ». L’on parle d’une possible candidature commune du Maroc, de l’Espagne et du Portugal pour organiser la Coupe du Monde 2026.




Dans article au dessus de vos réactions

Vos réactions