Fix sur toutes les page

belaili

Le prodige oranais Youcef Belaili a vu la sanction que lui avait infligée la Confédération africaine de football réduite à deux ans par le Tribunal Arbitral du Sport de Lausanne, mais il n’est pas au bout de ses peines sur le plan national.

La Fédération algérienne de football (FAF) n’a guère l’intention de lui permettre de rejouer dans le championnat national la saison prochaine du moment qu’il est suspendu pour quatre ans par la commission de discipline de la Ligue du Football Professionnel (LFP), après avoir été contrôlé positif lors du match du championnat entre le CS Constantine et l’USM Alger.

« Belaili va purger ses quatre ans de suspension chez nous, conformément à notre réglementation. Son cas va servir d’exemple », a annoncé Mohamed Raouraoua dans l’entretien accordé à El-Heddaf TV.  Belaili n’a fait aucun recours au niveau de la FAF et il ne peut le faire, à présent, car les délais ont expiré depuis belle lurette. Il n’est donc pas au bout de ses peines. Ses avocats et conseillers doivent livrer une autre bataille juridique pour que sa sanction soit réduite aussi sur le plan local.




Dans article au dessus de vos réactions

Vos réactions